Interviews sur Le livre noir des violences sexuelles

logo RFIEMISSION LIVRE FRANCE sur RFI (89 FM) le 5 mai 2013 sur Le livre noir des violences sexuelles avec à écouter une interview de Muriel Salmona par Alain Renon 9:49 mn et à lire une chronique d’Alain Renon sur le livre noir des violences sexuelles. À lire et écouter ICI

http://www.rfi.fr/emission/20130505-le-livre-noir-violences-sexuelles-muriel-salmona-editions-dunod-2013

Chronique d’Alain Renon : « Viols, incestes, agressions… La législation française est aujourd’hui très précise et le code pénal particulièrement répressif. Pourtant, plus de neuf victimes de viol ou de tentative de viol sur dix n’osent pas dénoncer les violences qu’elles ont subies. Par peur de l’agresseur, un proche dans 80 % des cas ; par manque d’accueil médical et social, tant les lésions et les symptômes de ces atteintes profondes à l’intégrité physique et psychique restent méconnues et minimisées. À tel point que moins d’un viol sur trente fait l’objet d’un procès et un sur cent, à peine, d’une condamnation, le plus souvent en correctionnelle, après requalification des faits en ‘simple’ délit d’agression.

Cette minimisation et banalisation du crime de viol, la plus grave des violences sexuelles – reconnue, depuis 2008, comme une arme de guerre par l’ONU – n’est évidemment pas une particularité judiciaire. C’est l’une des traductions du déni général, social et politique, des violences sexuelles, déplore la psychiatre et psychotraumatologue Muriel Salmona (*). La loi a beau être de plus en plus pointue (définition pénale du crime de viol en décembre 1980 ; jurisprudence du viol conjugal au début des années 90…), le viol reste, en France, comme dans de nombreux pays occidentaux, le « crime presque parfait ».

D’où ce Livre noir, qui, implacablement, renvoie la société française, ses responsables politiques et institutionnels, à leurs dénis. À commencer par le plus terrible : celui des blessures infligées aux victimes de violences sexuelles. Chercheuse et clinicienne, Muriel Salmona expose ainsi avec limpidité et précision les conséquences d’un viol, équivalent, en degré d’atteinte à la personne, à une torture : même sidération et même nécessité de disjonction cérébrale, face à la peur de mourir, puis même mémoire traumatique, qui faute de soin, fait revivre le calvaire à l’identique, à l’occasion d’un mot, d’un geste, d’une odeur, d’une couleur… liée à l’agression. (…) Pour lire la suite cliquez ICI

 

l'ombre dans l'ombreENTRETIEN  du 04 mai 2013 avec Muriel Salmona sur son livre : Le livre noir des violences sexuelles par Nad de L’ombre dans l’Ombre à écouter sur le blog ICI http://www.lombredanslombre.blogspot.fr

Long entretien entrecoupé de pauses musicales en trois parties :

1 le parcours, les expériences fondatrices
2 les violences
3 la mémoire traumatique, la dissociation et ses états discordants, les écoles, l’association Mémoire Traumatique et Victimologie.

 

pratis tv 2013INTERVIEW le 26/04/2013 de 19 mn sur Pratis-TV (TV destinée aux médecins) de la Dre Muriel Salmona par Cristelle Joly sur la sortie de son livre : Le livre noir des violences sexuelles (cliquez sur le titre de la vidéo dans l’image):

[embed width= »480″ height= »271″]http://www.dailymotion.com/video/xzexzk[/embed]
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Interviews sur Le livre noir des violences sexuelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s